plateforme-freelance-upgrader-son-profil

Comment upgrader son profil sur une plateforme freelance ?

Si nos experts en Talent Sourcing mettent régulièrement les freelances en relation avec les porteurs de projets, ces derniers peuvent également effectuer les recherches et les sélections seuls sur notre plateforme de freelance.

Pour multiplier vos chances d’être contacté.e, il est important d’avoir un profil complet et à jour. Après tout, c’est votre premier contact avec votre potentiel futur client !

Avant d’entrer dans le vif du sujet, j’aimerais préciser 2 choses :

  • La personne en charge de la sélection n’a peut-être pas un profil technique : pensez à adopter un discours compréhensible par le plus grand nombre.
  • La lecture sur un écran ne dure que quelques secondes et ne se fait pas de façon linéaire : alors soyez concis et efficace !

Ça vous semble encore un peu flou ? Pas de panique, voyons ensemble comment créer un profil freelance parfait sur notre plateforme.

Plateforme freelance : comment inciter les prospects à cliquer sur votre profil ?

 
      1. Mettez à jour votre photo de profil

Ou devrais-je dire, commencez par mettre une photo ! Nous retenons plus facilement les informations relatives à une personne lorsqu’on peut lui associer un visage plutôt qu’une photo quelconque. La recette d’une photo de profil réussie est simple et rapide : sourire, lumière douce, bon cadrage… et c’est tout !

      2.  Soignez votre texte de présentation

Le texte de présentation est votre premier contact avec le client : il faut arriver à le convaincre en quelques secondes. Plutôt que de rédiger un paragraphe long et peu digeste (surtout pour une personne non-technique, rappelez-vous), préférez les phrases courtes et les listes. Voici un exemple de plan pour votre texte de présentation :

  • En 2 ou 3 lignes résumez les projets sur lesquels vous avez construit votre expertise ; puis ceux sur lesquels vous aimeriez collaborer.
  • Hiérarchisez sous forme de liste vos compétences en commençant par la plus forte.
  • Pour chaque compétence, étayez-la à l’aide d’un cas concret et d’un résultat si possible.

Par exemple :
Compétence : Objective-C -> Développement en XX jours d’une application mobile pour une entreprise [indiquer le secteur d’activité] -> +XX téléchargement depuis [indiquer une période]

Limitez-vous à quelques exemples afin de rester concis.

      3. Expérience : soyez concret et pensez à la mettre à jour régulièrement

Venons-en à la partie expérience professionnelle : après avoir entré les informations de base (intitulé du poste, entreprise et durée), vous avez un espace qui vous permet de donner plus de détails. Encore une fois, il s’agit d’être concis et précis (gain de temps pour vous comme pour le futur client).

Je conseille de commencer par quelques lignes de contextualisation : décrivez le secteur d’activité de l’entreprise, puis son besoin (pourquoi a-t-elle fait appel à vous).

Vous pouvez ensuite entrer dans le vif du sujet, sans oublier de concrétiser vos compétences par des exemples ainsi que des résultats. N’oubliez d’ajouter les qualités dont vous avez fait preuve au sein de ce projet (adaptabilité, esprit d’équipe, résolution de problèmes, etc.).

Enfin, vous pouvez ajouter à la fin de chaque expérience professionnelle un témoignage de la part de vos clients.

      4. Pensez « mot-clé »

Certains clients vont chercher par mot-clé… d’autres pas du tout. Dans ce cas, comment trouver le bon équilibre entre montrer que l’on maîtrise son sujet et le vulgariser suffisamment pour ne pas perdre les non-initiés ?

Afin de nommer l’intitulé du poste occupé pour chacune de vos expérience, la combinaison la plus efficace est de mettre un terme générique suivi de l’expertise.
Exemple : développeur web | Front-End Angular WordPress ; administrateur système & réseau | Linux, Ansible, etc.

Dans la partie expérience, vous pourrez préciser les technologies que vous maîtrisez dans un champ à compléter qui leur sont dédiés.

Je mets mon profil à jour »

 
      5. Mettez en avant les diplômes/certifications en lien avec les missions recherchées

Au moment de remplir leur profil, beaucoup de freelances ont le réflexe de mettre machinalement tous les diplômes qu’ils ont obtenu. Je comprends, car c’est en effet toujours valorisant. Mais posez-vous la question : « Y a-t-il un lien avec les missions que j’ai accomplies ou que je recherche ? »

Les diplômes sont très valorisants et ils rassurent le client. Mais est-ce que parler de votre BAFA ou Master en philosophie ancienne et médiévale est pertinent si vous recherchez des missions en développement mobile ? Peut-être, si vous arrivez à faire le lien entre les 2 !

      6. Passez des tests techniques

Bien souvent, les actions priment sur la théorie. Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de mettre en application une technologie récemment apprise, n’hésitez pas à passer des tests techniques sur notre plateforme. Les tests passés et les notes obtenues seront ainsi visibles sur votre profil.

Régulièrement nous ajoutons de nouveaux tests techniques et nous organisons aussi des compétitions de programmation : ne manquez pas une occasion de prouver vos compétences en vous amusant !

Tests-techniques

Les résultats sont exprimés en pourcentage et détaillent le total des bonnes réponses.

      7. Fixez le bon TJM

Que l’on débute ou que l’on soit plus expérimenté, le TJM est toujours une question épineuse. Comment se positionner par rapport aux autres freelances tout en demandant ce qui est juste pour le travail effectué ?
Pour y répondre, nous y avons consacré un article que je vous invite à découvrir :

TJM Freelance : Conseils pour fixer son tarif

      8. Faites-vous relire

Personne n’est à l’abri de faire quelques coquilles (je suis sûre que Sartre et Colette oubliaient un accord par-ci par-là !) alors n’hésitez pas à vous faire relire. À force d’avoir le nez dans un même texte, on passe souvent à côté de ce qui est évident… et qui ne manquera pas de sauter aux yeux du client.

L’avis d’un tiers pourra également être précieux pour enrichir votre profil de nouvelles idées, éclaircir des passages qui pour vous étaient limpides. N’hésitez pas à multiplier les avis, à solliciter des personnes ayant le même background que vous et d’autres issues d’univers totalement différents. Et surtout, apprenez à faire des choix cohérents parmi tous les retours que vous recevrez !

Vous avez à présent tous les éléments pour compléter votre profil de freelance et convaincre les porteurs de projets de vous choisir !

Je mets mon profil à jour « 

Lire également :

Salaire développeur web : quelle technologie paie le mieux ?
Travailler en freelance : si on appliquait les techniques du marketing pour mieux se vendre ?
Expérience de freelance : les clients qui nous énervent !