Salaire développeur web par langage: quelle technologie paie le mieux ?

Déterminer son salaire de développeur web par langage est un exercice compliqué qui doit prendre en compte de nombreux paramètres. En effet, il n’est jamais facile de faire sa propre évaluation pour se situer au mieux sur le marché de l’emploi.

Si l’expérience professionnelle et l’ancienneté sont les premiers critères auxquels on pense, il ne faut pas oublier que le lieu géographique a également son importance, tout comme le secteur d’activité ou encore la technologie que vous maîtrisez. Et dans ce domaine, toutes les technologies ne se valent pas, loin de là.

Que vous soyez freelance ou salarié, expérimenté ou débutant, quelle technologie devez-vous maîtriser si vous souhaitez gagner plus ? Découvrez quelles sont les technologies qui paient le mieux au monde, en France et sur la plateforme SkillValue.

Les langages de programmation les mieux payés à l’échelle mondiale

Comme chaque année, Stack Overflow, la plateforme communautaire dédiée aux développeurs, s’attache à mieux comprendre les évolutions qui agitent le milieu de l’IT et partage ses conclusions dans son rapport annuel sur le développement informatique. 88 883 développeurs issus de 179 pays ont participé à l’enquête.

 Celle-ci révèle notamment les 3 technologies où les développeurs touchent le salaire le plus important, à savoir :

clojure-technology

  • Clojure : 90 000 US $ / an (environ 81 393 €)

Langage de programmation fonctionnel compilé et multiplateforme, Clojure est un dialecte du langage Lisp fonctionnant sur la JVM. Rich Hickey a créé Clojure après avoir cherché en vain un langage de programmation fonctionnel reposant sur Lisp, qui soit compatible avec les plateformes existantes et orientée vers la programmation concurrente.

Clojure est un langage où le programme est considéré comme une donnée, ainsi des actions comme la génération automatique de code, la réflexion ou la métaprogrammation se font plus naturellement.

f# technology

F# : 80 000 US $ / an (environ 72 349 €)

Conçu pour la plateforme .NET, le langage de programmation fonctionnel F# est impératif et orienté objet. Son noyau est dérivé du langage OCalm. Il se caractérise notamment par une utilisation réduite des symboles, des tâches de programmation bien plus simples à réaliser ou encore des erreurs facilement évitées grâce aux valeurs immuables par défaut.

En outre, le langage F# gère très bien le parallélisme grâce à ses nombreuses librairies et permet de réaliser un grand nombre d’actions, traditionnellement faites avec C#.

go-developer

  • Go : 80 000 US $ / an (environ 72 349 €)

Créé par Google pour répondre à des besoins internes, le langage de programmation Go (ou Golang) a rapidement grandi pour finalement devenir un projet open source en 2009. Il se distingue par sa simplicité et sa multifonctionnalité et ce pour une raison simple : ses créateurs ont souhaité faciliter la programmation en la rendant accessible au plus grand nombre. Un langage simple et compréhensible était alors nécessaire.

Go allie compilation efficace du code, exécution rapide et programmation facile.

Cette même étude révèle que Clojure se classe à l’avant-dernière position au classement des technologies les plus populaires auprès des développeurs. Go se classe 13e sur 26, tandis que F# n’est même pas mentionné.

À l’inverse, les langages de programmation les moins bien payés sont JAVA, C et Assembly. Au classement des technologies les plus populaires, elles occupent respectivement les 5e, 11e et 14e places. La rareté créerait-elle le besoin ?

Vous souhaitez savoir si vous pouvez prétendre à ces salaires ? Les évaluations de compétences SkillValue vous donneront une idée précise de votre niveau de maîtrise.

Et en France, observe-t-on les mêmes tendances ?

En 2016, le salaire d’un développeur web français était en moyenne de 41 764 € (Source : ZDNet.fr). À titre de comparaison, le salaire moyen annuel brut en France était de 38 049 €.

 Le site de recrutement LesJeudis a publié en 2018 une étude portant sur les technologies les plus recherchées et les salaires. Cette dernière s’appuie sur plus de 22 000 offres d’emploi analysées entre le 1er mai 2017 et le 31 mai 2019.

Les technologies liées au back-end et au front-end figurent parmi celles qui offrent le salaire de développeur web le plus conséquent, suivies par C# et .NET. Dans le détail, nous retrouvons :

developpeur-web-php-javascript

  • PHP, JavaScript (back-end) : 65 000 € brut / an

PHP est le langage de programmation par excellence pour qui souhaite créer des pages web dynamiques qui communiquent avec le serveur MySQL. À la fois simple et doté de nombreuses fonctionnalités, les débutants comme les experts y trouvent leur compte.

À l’instar de CSS et HTML, JavaScript est considéré comme l’un des langages pilier du développement web. Il permet de concevoir de nombreux produits tels que des applications web, des progressive web apps, des logiciels ou encore de la réalité virtuelle.

front-end-developer-angular-react

  • Angular, React (front-end) : 60 000 € brut / an

Framework JavaScript open source, Angular est motivé par 3 concepts : modularité, testabilité et maintenabilité. Orienté composants web, il propose une large gamme d’outils visant à faciliter l’implémentation des tests unitaires et e2e. En outre, il permet de réutiliser du code Angular dans d’autres contextes.

React est un projet open source qui se positionne sur la création d’interfaces utilisateurs interactives. Cette bibliothèque JavaScript se caractérise par une approche reposant sur les composants. Autonomes, ils peuvent être réutilisés et assemblés pour apporter de la complexité à l’interface utilisateur.

C-dotnet-developer

  • C#, .NET : 58 000 € brut / an

Orienté objet, le langage de programmation C# est dit « de haut niveau », c’est-à-dire qu’il est loin du binaire et de ce fait, permet de développer plus facilement et rapidement. La comparaison avec JAVA est facile, tant ils présentent des caractéristiques communes sur leur utilisation et leur polyvalence.

.NET est un framework qui permet de développer notamment en VB.net, F# et bien sûr C#. Ensemble, ils ouvrent l’accès vers de nombreux avantages, tels que :

  • Langage tout objet
  • Typage très fort
  • Système d’exceptions solide

Sur quelles technologies se positionnent les développeurs inscrits sur SkillValue ?

Sur l’ensemble de la communauté de freelances SkillValue, nous avons sélectionné les technologies qui comptent le plus grand nombre d’experts, puis nous avons calculé un TJM moyen. Ces chiffres ont été recueilli auprès de 6 820 freelances répartis dans le monde.

Sur l’ensemble de la plateforme, les technologies qui rapportent le plus sont :

  • .NET avec un TJM moyen de 376 €
  • JAVA avec un TJM moyen de 369 €
  • PHP avec un TJM moyen de 364 €

Au regard de ces informations, si nous appliquons une segmentation par pays, voici les 3 technologies-phares sur la plateforme SkillValue :

 

Technologie par pays TJM moyen (€)
France
.NET 421
JAVA 419
Mobile 408
Etats-Unis
PHP 401
.NET 399
Mobile 375
Royaume-Uni
.NET 413
.Mobile 380
PHP 374

 

Que faut-il retenir de ces 3 enquêtes menées à l’échelle mondiale, nationale et sur SkillValue ?

  • Les 3 technologies les mieux payées au monde ne sont pas les plus représentées (en compétences disponibles) parmi la communauté internationale de développeurs, au contraire. Cela pourrait traduire un manque d’appétence de la part des entreprises pour Clojure, F# et Go (ou des besoins sur ces langages restant somme toute très minoritaires, même s’ils requièrent toute l’attention des développeurs).
  • Les résultats de l’étude faite par LesJeudis et SkillValue montrent que malgré leur relatif grand âge, .NET et PHP restent parmi les technologies les mieux payées en France.
  • Le développement mobile représente la 3e compétence la mieux payée sur SkillValue, alors qu’elle est absente de l’enquête menée par LesJeudis. Qui a raison ? Les 2, tout simplement parce qu’autour de JavaScript, mis en avant dans l’étude faite par LesJeudis, gravite une multitude d’outils destinés aux applications et aux applications mobiles.Citons les plus importants : les outils et frameworks basés sur Node.js pour le back-end ou les packages, le framework Angular et son nouvel acolyte Flutter pour le mobile (en Dart), la bibliothèque React.js et son pendant React Native et le framework Vue.js pour une expérience utilisateur riche.
  • Rappelons que SkillValue s’appuie sur les TJM que les freelances de sa communauté proposent, partageant ainsi une image non déformée et même précise de la réalité du marché du freelancing.

Les CTO, DevOps et experts Data n’ont pas été pris en compte dans l’analyse SkillValue car leur effectif ne permettait pas de dégager une tendance représentative. Néanmoins, ce sont les profils qui affichent le TJM moyen le plus élevé (respectivement : 491 €, 460 € et 407 €).

Vous souhaitez faire valoir votre maîtrise technique ? Les évaluations de compétences IT SkillValue n’attendent que vous !

Lire également :