TJM Freelance

TJM Freelance : conseils pour fixer son tarif

Chaque jour, notre équipe d’experts en Talent Sourcing est en contact avec les freelances. Débutants ou confirmés, ils sont nombreux à nous partager leur difficulté à déterminer un TJM Freelance adéquat pour leur prestation.

La liberté a un prix, mais quel est-il pour le freelance ? Essayons d’y voir un peu plus clair dans ce brouillard en abordant 2 questions qui nous sont très régulièrement posées.

Comment fixer un TJM Freelance quand on débute ?

Pour déterminer votre TJM Freelance en début de carrière (donc peu de missions à votre actif), regardez ce que font les autres travailleurs indépendants, à niveau de compétence égal et situés dans la même zone géographique que vous. Prêtez également attention au nombre de missions remplies et leurs spécificités si cela est indiqué. De cette manière, vous aurez déjà une première idée des tarifs pratiqués par vos concurrents directs et s’ils attirent ou non les porteurs de projets.

Comme vous avez peu de références (pour le moment), votre premier challenge est de rassurer le client sur vos compétences. Les tests techniques vous permettent de vous évaluer seul et d’obtenir une certification affichant la note obtenue. Ce critère objectif est le premier pris en compte par les clients. Les compétitions de programmation sont également très prisées des développeurs. En effet, elles offrent la possibilité de démontrer ses capacités de réflexion sous la pression du temps, tout en s’amusant grâce à divers défis et de remporter des lots pour les meilleurs.

Si vous n’arrivez pas à vous entendre avec le client sur le TJM, peut-être y a-t-il d’autres avantages à tirer de cette première collaboration ? Par exemple, au sein de l’équipe que vous pourriez rejoindre, sans doute un développeur plus expérimenté peut vous former quelques heures ? Ou vous aider à optimiser votre site ? Vous pouvez également demander à votre client de vous écrire une recommandation ou de vous présenter à des partenaires qui pourraient devenir vos futurs clients.

Freelance confirmé : déterminer un TJM qui ne fera pas fuir le client

Votre portfolio commence à être bien rempli et vous aimeriez revoir votre TJM ? Seulement, comment faire passer la pilule, surtout aux clients qui sont fidélisés ?

D’abord, commencez par mettre à jour votre profil en privilégiant les missions qui ont un caractère particulier. Type de produit, secteur d’activité, contrainte technique : illustrez votre capacité à vous adapter et à apporter une solution à chaque situation. Dans chaque expérience, essayez de mettre en avant un point fort, un succès auquel vous avez grandement contribué.

Afin de justifier la hausse de votre TJM Freelance, vous devez apporter des preuves de votre valeur. Il peut s’agir du délai de réalisation, du chiffre d’affaires généré, du nombre de téléchargement ou bien du trafic généré. Bref, pensez KPI ! Avant de démarrer le projet, demandez à votre client à avoir régulièrement des résultats de vos actions. C’est du temps gagné à la fin de votre projet car vous n’aurez pas à courir après les personnes pour les réclamer.

Si vous maîtrisiez une technologie particulièrement rare ou compliquée, veillez à le mentionner. Cela peut paraître évident pour vous, mais pour beaucoup, le développement reste un langage étranger et mystérieux 😉 Alors n’hésitez pas à avoir recours à la vulgarisation pour mieux expliquer votre TJM : pourquoi votre savoir-faire est rare et pourtant indispensable ?

Enfin, la cerise sur le gâteau est d’obtenir des recommandations de la part de vos clients et des personnes avec qui vous avez eu à collaborer. Outre la maîtrise des compétences, votre futur client voudra certainement savoir comment vous travaillez en équipe ou la façon dont vous réagissez face à un problème.

Un TJM Freelance propre à chaque projet

Fixer un TJM Freelance au plus près de la réalité de vos besoins est important, mais n’oubliez pas qu’il est donné à titre indicatif. Vous avez toujours la possibilité de le revoir à la hausse ou à la baisse après avoir pris connaissance des spécificités du projet et évalué plus précisément le temps que vous allez passer dessus, ou son degré de difficulté.

Le mot de la fin ?

Il est compliqué d’évaluer de façon objective le prix de son travail et de ses compétences. En somme, de se donner une valeur. Proposer un TJM Freelance volontairement bas pour lancer sa carrière ou espérer multiplier ses missions n’est pas ce que nous recommandons car cela mène rarement à la satisfaction professionnelle et personnelle.

N’hésitez pas à ajuster votre TJM Freelance et constater s’il suscite plus ou moins de contact avec les porteurs de projets. Et si besoin, nos spécialistes en talent sourcing sont là pour vous aider à affiner votre profil et augmenter ainsi votre visibilité auprès des clients.

Je mets à jour mon TJM

 

Lire également :