Travailleur freelance

La devise du Travailleur Freelance : Flexibilité, Expertise, Compétitivité

Dans mon précédent article, je vous parlais de Nicolas, ami depuis 15 ans, travailleur freelance depuis 10 ans, et qui a vu ses missions annulées brutalement en raison de la crise sanitaire. Comme lui, de nombreux freelances se sont retrouvés sur le carreau du jour au lendemain. Pourtant, je crois plus que jamais que les entreprises ont besoin d’eux pour poursuivre leur activité et préparer ce que les médias appellent « le monde d’après ».

En effet, si les freelances devaient avoir une devise, crise ou pas crise, je dirais : Flexibilité, Expertise et Compétitivité.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à lire mon dernier article :

[CRISE SANITAIRE] Comment le Coronavirus a pris mon job

Flexibilité

La crise sanitaire a forcé de nombreuses entreprises à revoir leur organisation en essayant de s’adapter au travail à distance.

Seulement, tout le monde n’est pas égal face au travail à la maison : manque d’espace, perturbations extérieures, absence de repères, sentiment d’isolement… si certaines personnes le vivent comme une chance, d’autres peuvent avoir plus de mal à s’y habituer. Or, comment continuer à faire avancer votre équipe à un rythme soutenu si certains membres ont du mal le trouver ?

De ce côté, le travailleur en freelance a été faiblement impacté. S’il arrive qu’il ait à se déplacer chez les clients, il travaille en grande partie en remote. Parce qu’il intervient ponctuellement et sur des projets à court terme (la durée peut aller de 1 semaine à 6 mois), le freelance doit se montrer opérationnel immédiatement et s’approprier le sujet sans délai.

À juste titre, Hugo Foudraz, Senior Business Developer SkillValue, compare dans cette PentaLive les freelances à un commando : leur intervention est rapide et efficace.

Expertise

Pour beaucoup, freelancing va de pair avec précarité en raison des périodes d’inactivité. Pour se voir confier des missions régulièrement, le travailleur freelance doit être expert dans son domaine. Cette expertise possède plusieurs facettes.

D’abord, la maîtrise pure et dure de son domaine de prédilection. Développement mobile, testing, mais aussi CTO, Product Manager ou DevOps : son savoir-faire s’enrichit au fil de ses expériences professionnelles. En parallèle, le travailleur freelance sait que l’auto-formation est un autre facteur de démarcation auprès des clients. Affiner ses connaissances, être à la page des évolutions technologiques : tout ceci renforce sa légitimité et lui permet de rester compétitif.

Ensuite, il y a le contexte dans lequel il a exercé son savoir-faire. Par la nature de son statut, le travailleur freelance est amené à travailler dans différentes entreprises, issues de secteurs variés, à intégrer différentes organisations et équipes. Autant d’occasions où il a pu constater ce qui fonctionnait… ou pas au sein d’une entreprise.

Riche de ces expériences, le travailleur freelancer apporte à ses clients des compétences et une vision qui vont au-delà de ce pourquoi il a été choisi initialement.

En s’affranchissant des codes traditionnels de l’entreprise, le freelance choisit des missions qui donnent un sens à son savoir-faire et desquelles il sortira grandi, renforçant significativement son expertise.

Compétitivité

De mon point de vue, j’ai l’impression que le tarif du freelance n’est jamais apprécié à sa juste valeur.

D’une part, il y a ceux qui pensent que le travailleur freelance serait un travailleur de seconde main, dédié aux tâches fastidieuses de l’entreprise et qui, en conséquence, devrait être payé au lance-pierre.

Puis il y a les autres qui s’affolent à la vue des TJM (taux journalier moyen) proposés par le freelance.

À ces deux catégories de personnes, j’aimerais dire que l’on récolte ce que l’on sème. Il est normal et humain qu’un travailleur, freelance ou non, ne s’investisse pas à 100% si ses efforts ne sont pas appréciés à leur juste valeur.

Certaines plateformes de freelancing attirent les clients en pratiquant une politique basée sur les prix bas. D’autres travailleurs freelances pensent que pour démarrer leur carrière ou attirer l’attention d’un client, un faible TJM fera la différence.

Je suis profondément contre ces deux méthodes qui dévalorisent le travail des freelances. Elles renforcent auprès de certains l’idée que le freelancing n’est pas cher et de facto, compliquent encore plus la vie de ceux qui veulent être payés comme il se doit.

Mais revenons à notre sujet : est-ce que ça coûte plus cher de travailler avec un travailleur freelance ?

La réponse est non, pour les raisons suivantes :

  • En tant qu’entreprise, vous avez moins de charges patronales et fixes à payer
  • Le TJM varie selon la zone géographique où se trouve le travailleur freelance, le niveau d’expertise recherché et la technologie concernée

Pour toutes les raisons précédemment évoquées, l’investissement est moindre comparée aux bénéfices matériels et immatériels apportés par le travailleur freelance (augmentation du chiffre d’affaires, recommandation sur le choix technologique, mise en relation avec d’autres experts en freelance, etc.)

Pourquoi passer par une plateforme pour travailler avec un travailleur freelance ?

Enfin, certains pourraient se dire : « en tant qu’entreprise, pourquoi passer par une plateforme de freelancing ? »

Certes, la tentation est grande de recruter soi-même un travailleur freelance. Cependant, comment vous assurer qu’il se montrera à la hauteur de vos attentes ? S’il ne convient pas, comment faire pour le remplacer rapidement ?

Rappelons que le recrutement, qu’il s’agisse de long ou court terme, est un métier et de ce fait, il exige des spécialistes pour être correctement fait, dans l’intérêt de l’entreprise et du travailleur freelance.

Chez SkillValue, nos experts en talent sourcing travaillent main dans la main avec notre CTO. Cette double expertise, à la fois humaine et technique, leur permet d’être le trait d’union entre l’entreprise et le freelance tech.

En effet, certaines entreprises, ou les personnes responsables du recrutement, peuvent ne pas être issues du milieu tech (c’est d’ailleurs bien souvent le cas). En parlant et en comprenant le langage des deux partis, les équipes SkillValue sélectionnent les candidats en freelance en se basant sur les résultats de leurs tests techniques et leur entretien individuel avec le CTO, puis envoient une sélection des meilleurs profils à l’entreprise.

Outre la rapidité et la simplicité du recrutement, l’entreprise profite d’autres avantages à passer par notre plateforme de freelancing :

  • Si le travailleur freelance ne répond pas à ses exigences, nous le remplaçons
  • Prise en charge du volet contractuel par SkillValue

Je tiens à adresser tout mon soutien et mon admiration aux entreprises qui déploient des trésors d’innovation pour que leur entreprise continue à vivre tout en préservant au maximum l’activité de leurs collaborateurs, salariés ou freelancers.

Pour tout le monde, cette période est compliquée, pétrie d’incertitude. Afin de vous aider à traverser cette période aussi sereinement que possible, nos experts restent à votre disposition pour vous proposer une solution adaptée à vos besoins.

Le futur du travail se joue maintenant avec vous.

Je prends RDV

 

Lire également :