travail-en-freelance-lyon

Pourquoi travailler en tant que Freelance à Lyon?

Connue pour son patrimoine culturel, artistique et gastronomique, Lyon est une ville ouverte sur le monde grâce à ses 2 aéroports classés respectivement 4e aéroport français en nombre de passagers et 3e aéroport d’affaires en France pour Saint-Exupéry et Lyon-Bron.
Celle que l’on surnomme la « Capitale des Gaules » n’a rien à envier à la capitale administrative, que ce soit par la richesse et la diversité de son patrimoine ou les moyens qu’elle déploie pour soutenir la R&D et attirer les grands acteurs du digital. Sans aucun doute, le freelance à Lyon évolue dans un univers stimulant et dynamique.

3 informations sur Lyon à retenir

  • 1ere ville intelligente en France, 10e sur la scène mondiale
  • 2e pôle numérique français
  • +240 startups répertoriées par Lyon French Tech

Combien coûte un Développeur Freelance à Lyon ?

D’après le site Regionsjob, les annonces dans le secteur du numérique en France ont cru de 19% au T3 2018 par rapport au T3 2017. La région Auvergne-Rhône-Alpes connaît une augmentation de 43%, devenant ainsi la région avec l’offre d’emploi la plus importante.
Au regard des compétitions SkillValue, les développeurs freelances de Lyon se positionnent d’abord sur du Front-End, Python et développement Mobile (Lyon en 3e position), puis sur du DevOps (4e), et enfin sur JavaScript, PHP et Java (6e).
Au classement SkillValue des meilleures villes de France, Lyon occupe la 6e position.

TELECHARGER L’OBSERVATOIRE IT

 

D’après les informations recueillies par SkillValue toutes séniorités confondues, voici le TJM d’un développeur freelance à Lyon selon chaque spécialité :

Infrastructures

Surnommée « La capitale des Gaules », Lyon et sa métropole travaillent dur pour bousculer Paris et lui faire de l’ombre, non sans succès. Si la ville aux deux collines a souffert d’un déclin démographique au lendemain des années 80, elle a su valoriser les industries innovantes et créer des pôles de compétitivité où les grands acteurs de chaque secteur se retrouvent. La ville est parmi les premières à obtenir le label French Tech en 2014, notamment aux côtés de Montpellier ou encore Lille.

D’après une étude faite par Le Grand Lyon, la métropole lyonnaise compte :

  • 10 accélérateurs (200 startups accélérées en 2016)
  • 20 incubateurs (350 startups incubées en 2016)
  • 11 espaces de coworking labellisés « Coworking Grand Lyon »

Classée 1ère ville où il fait bon entreprendre en 2018 par L’Express, Lyon s’apprête à ouvrir en 2019 son futur lieu Totem : H7. Occupant la Halle Girard, une ancienne usine de 19e siècle, il compte 3 000 m2 de surface consacrée au développement et à l’accompagnement des startups qu’aux espaces de vie, et 1 000 m2 supplémentaires dédiés aux événements.

Parmi les infrastructures qui encouragent le développement digital de Lyon, citons le TUBÁ : Tube à expérimentations urbaines et lieu unique en son genre en France. Etablissement public/privé où se rencontrent startups et grands groupes, il encourage l’innovation, l’incubation et le développement de services urbains sur la base de données numériques privées et publiques.

Les startups qui ont décollé à Lyon : La Fraîcherie, Opera Energie, RockingShare

Formation

2e académie de France, Lyon a été désignée comme 1ère ville du pays où il fait bon étudier, d’après le classement 2018 de L’Etudiant, qui souligne son dynamisme économique et l’offre variée des formations. Voici comment se répartissent les plus de 190 000 étudiants qui animent Lyon et sa métropole :

  • 111 224 à l’université
  • 14 504 en école d’ingénieurs
  • 12 836 en STS (section de techniciens supérieurs)
  • 6 196 en CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles)

Si l’on reprend le classement des meilleures écoles d’ingénieurs proposé par Usine Nouvelle, Centrale Lyon et INSA Lyon sont les premières écoles lyonnaises à être classées (respectivement 11e et 12e).
Parmi les lieux de formation forts de Lyon et sa métropole figure emlyon business school, la 4e plus ancienne école supérieure de commerce qui a su se forger une réputation d’excellence qui dépasse les frontières de l’Hexagone. Celle-ci a créé il y a plus de 30 ans son incubateur ; il a accompagné plus de 1 200 entreprises.
Parmi les formations entièrement dédiées aux métiers du web et qui forgent le rayonnement de la ville aux deux collines, citons 1kubator, Le 101, Le Wagon ou encore la Wild Code School.

Investissements

1ère ville intelligente en France, la ville et sa région ont bénéficié de 340 millions d’euros d’investissements publics et privés dans les projets smart city.
Elle compte 550 laboratoires de recherches et 6 800 chercheurs et enseignants-chercheurs.
Le Rhône compte plus de 100 unités de recherche du CNRS et de l’Inserm, dont un grand nombre est impliqué dans les 21 clusters de recherche de la région.

Aides au financement pour les startups

En plus des aides nationales, Lyon et sa région soutiennent la création et le développement au travers de plusieurs aides au financement, telles que le Fonds d’Innovation Rhône-Alpes, la fédération Lyon Metropole Angels ou Incit’financement.

Secteurs économiques phares

Lyon n’est pas exempte de grands noms de l’industrie qui ont choisi de s’implanter dans la ville, comme Electronics Arts, IBM, Ubisoft, Xilam ou encore Huawei. La dernière étude (2018) de la ville dénombre 4 clusters à forte composante numérique :

  • Logiciels et services numériques
  • E-santé
  • Technologie de la lumière
  • Cybersécurité des systèmes industriels et urbains

Consultez aussi :

Pourquoi travailler en tant que Freelance à Paris ?
Travailler en Freelance : dans quelle ville française fait-il bon d’être à son compte ?

 

Accélérez votre projet IT en recrutant des développeurs Freelances à Lyon certifiés par SkillValue. Contactez-nous !

 

compétences informatiques - skillvalue