reseau-professionnel-networking-skillvalue

Développer son réseau professionnel : 6 astuces de networking pour les freelances

Vous êtes devenus freelances, car vous souhaitiez plus de liberté dans votre travail. Comme beaucoup de freelances, vous avez sûrement fait votre site Internet pour mettre en avant vos compétences ainsi que vos projets, et vous appliquez les règles de personnal branding afin de travailler votre réseau sur LinkedIn.

Mais quand il s’agit de trouver de nouveaux clients, cette démarche peut rapidement devenir insuffisante. Vous devez garder à l’esprit, comme une boutique en ligne, que les recommandations de vos clients peuvent convaincre des clients hésitant à acheter sur un site. De même, que vos clients peuvent devenir vos ambassadeurs et vous recommander auprès d’entreprises. Il est donc indispensable que vous travailliez votre réseau continuellement pour accéder à de nouvelles opportunités. Dans cet article, SkillValue vous livre ses astuces indispensables pour élargir et entretenir votre réseau.

1.     Bien définir son réseau

Pour commencer à développer son réseau, il faut bien le définir. En effet, en rencontrant des freelances, on se rend compte que nombre d’entre eux n’exploite pas tout le potentiel que leur offre leur propre réseau existant. Alors ne l’oubliez pas que votre réseau est composé de :

  • Votre entourage proche (famille, amis, etc.)
  • Votre entourage de proximité (collègues, commerçant, membres de vos clubs, etc.)
  • Votre entourage amical (amis de promotion, professeurs, etc.)
  • Votre réseau professionnel (anciens collègues, anciens clients, partenaires, etc.)

Bien comprendre votre réseau, vous permettra de mieux l’exploiter, dans tous les cas, ne le sous-estimer pas. Ce n’est pas parce qu’une connaissance de votre réseau travaille dans un domaine très différent du vôtre, comme les ressources humaines par exemple, qu’elle n’a pas une relation de son propre réseau qui recherche justement un freelance comme vous !

Alors prenez le temps de bien identifier votre réseau, de manières à l’exploiter à bon escient

2.     Participer à des évènements

Eh oui, nous avons beau être à l’ère du digital, participer à des évènements de networking reste un atout inévitable pour développer son réseau. Alors soyez attentifs aux évènements dédiés à vos domaines de prédilection ! Ces évènements sont des occasions uniques de pouvoir rencontrer des freelances comme vous et de pouvoir parler de votre expertise, des bonnes pratiques de vos collègues et bien entendu trouver de nouveaux clients.

Que ce soit les évènements tech phares de l’année, des meetups, des webinaires, ou bien des compétitions en ligne, ces évènements professionnels sont une opportunité pour développer votre réseau.

Vous ne le savez peut-être pas, mais SkillValue organise des meetups tout au long de l’année, partout en France, avec des experts IT. Venez participer à notre prochain meetups !

 

Développez votre réseau professionnel

 

Bien que d’une certaine manière vous soyez concurrents, les freelances sont avant tout une communauté active qui s’entraide. Participer à des évènements avec d’autres freelance vous permet ainsi de monter en compétences et d’évoluer plus rapidement.

De plus, n’oubliez pas qu’une entreprise peut avoir besoin de plusieurs compétences pour développer son projet, si vous avez de bons contacts avec d’autres freelances, ils pourront recommander vos compétences techniques à leurs clients.

Vous pouvez aussi participer à des évènements en tant que speaker, de cette manière, vous consoliderez votre statut de spécialiste et gagnerez en visibilité.

Si vous produisez déjà du contenu sur YouTube, ou votre blog, vous pouvez d’ores et déjà proposer des meetups à votre communauté.

Vous souhaitez être ambassadeur à nos meetups ? Envoyez un petit message à Julien via l’adresse contact@skillvalue.com.

3.     Activer et entretenir votre réseau

Activer et entretenir votre réseau sont les phases les plus importantes pour le développer. N’oubliez pas de prendre des nouvelles et de contacter périodiquement vos anciens clients, vos collègues freelances, sans être dans une optique business à chaque fois. Que ce soit par un simple mail, un déjeuner professionnel, ou même un sms, n’hésitez pas à leur demander comment avance leur projet, de partager avec eux du contenu qui peut les intéresser.

Autant de petites intentions désintéressées qui vont montrer que vous êtes à l’écoute et surtout que vous n’êtes pas centré uniquement sur votre activité et vos prochains projets. On l’oublie souvent, mais ce sont toutes ces petites attentions qui font la différence dans vos relations et surtout qui font qu’on se souvient de vous.

Alors restez à l’écoute de votre interlocuteur, de leurs besoins, et même tout simplement de leur histoire. Pour entretenir votre réseau, vous n’avez pas besoin de parler en permanence de vous, de vos compétences et de votre activité.

Pour vous assurer de contacter régulièrement votre réseau, n’hésitez pas à vous mettre des objectifs comme par exemple d’envoyer un mail tous les deux mois à vos clients, de contacter une fois par mois vos collègues freelances pour parler de thématiques spécifiques, etc.

Pour entretenir vos relations avec des freelances, contribuez activement à des forums dédiés. De nombreuses plateformes comme GitHub, Stack Overflow vous permettent de poser des questions, aider d’autres freelances avec votre expertise. Ces forums permettent d’appuyer votre niveau d’expertise auprès de la communauté et de développer votre réseau par la même occasion.

4.     Les réseaux sociaux, l’espace rêvé pour appliquer les règles de personal branding

Même si on vous disait que le personal branding seul, n’est pas suffisant pour développer votre réseau professionnel, à l’ère du digital, il reste incontournable. Pour rappel, le personal branding se définit par la promotion d’un individu de son image, de ses compétences par le biais de technique marketing. Sur les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn), voire même personnels (Facebook, Twitter), ces techniques sont devenues courantes.

Dans cet article, nous vous parlerons uniquement de LinkedIn et Twitter qui sont indispensables pour tous freelances travaillant dans le digital.

 

Développez votre réseau professionnel

Devenez un pro de LinkedIn

Vous le savez déjà, mais nous ne le répétons jamais assez, soignez votre profil LinkedIn. Choisissez une vraie photo et travaillez votre description qui doit être accrocheuse, tout en restant simple. Même si l’objectif est de se vendre, on évite d’en faire trop ! N’oubliez pas bien entendu, de bien décrire l’ensemble de vos projets. Vos projets sont le reflet de la qualité de votre travail, alors prenez du temps pour les expliquer, et pourquoi pas aller jusqu’au bout en y ajoutant une présentation sur SlideShare.

Lisez aussi notre article Comment upgrader son profil sur une plateforme freelance ? Vous retrouverez tous les tips pour optimiser votre profil !

Une fois que votre compte est bien complété, il ne vous reste plus qu’à être actif sur ledit réseau et de mettre en application les techniques de personal branding. Pour commencer, adhérer à des groupes sur des thématiques spécifiques. Ces groupes, vous permettent souvent de débattre sur des sujets précis, de partager des actualités, ainsi que du contenu pertinent, voire même de publier votre offre de services dans certaines occasions.

Notez quand même qu’il est important de bien comprendre les pratiques du groupe avant de publier pour éviter d’être rapidement considéré comme un spammeur.

N’hésitez pas ensuite à publier et partager régulièrement du contenu pertinent pour votre réseau. L’objectif est de montrer que vous êtes actif et de faire vivre votre profil LinkedIn.

Twitter

Le réseau Twitter, est quant à lui très utile pour pouvoir commenter des évènements, parler de l’actualité. L’important avec ce réseau social est de publier régulièrement (même si ce n’est qu’une fois par jour), en gardant une ligne éditoriale clair. Le plus simple est de garder en ligne éditoriale votre domaine d’expertise. Ensuite, n’hésitez pas à partager, et surtout donner votre avis. Que ce soit sur le dernier langage de programmation que vous venez d’apprendre, sur la dernière plateforme que vous venez de tester, saisissez cette opportunité pour discuter avec votre communauté.

Faites cependant attention aux dérives, en effet, on retrouve très souvent sur Twitter du contenu sans intérêt. Faites attention aussi au contenu personnel que vous pouvez publier. Pour éviter ce genre de dérive, avant de tweeter, posez-vous les questions suivantes :

  • Ce contenu, est-il pertinent pour mon réseau ?
  • Met-il en avant des valeurs que je souhaite partager avec mon réseau ?

Pour développer votre communauté, n’hésitez pas à suivre des comptes pertinents dans votre domaine (médias, influenceurs, marques, etc.) sans trop exagérer comme toujours. Cette démarche, vous permettra de réagir aux différentes actualités et d’engager avec leur propre communauté. Si votre contenu et votre démarche sont percutants, ses comptes pourront même vous follow-back.

5.     Préparez votre Pitch

Il y a des moments pour écouter vos clients, mais il y a aussi les moments pour vous vendre, tout est question de timing, mais vous devez être prêt à répondre à n’importe quel moment à la fameuse question « Mais au fait, tu fais quoi ? » Alors que ce soit dans la rue, ou bien lors d’un évènement, votre pitch doit être parfait.

Pour ne pas perdre vos moyens, la solution est simple, entraînez-vous ! Pour commencer, rédigez votre présentation à l’écrit, cette étape vous aidera à structurer votre pitch et vous permettra d’éviter de développer plus certains aspects de votre activité que d’autres.

Une fois que vous avez rédigé votre pitch, entraînez vous à l’oral. Oui, là, tout de suite, vous n’en voyez pas l’utilité. Pourtant, en vous testant à l’oral, vous pourrez vous rendre compte s’il est trop long, ou même trop court, sur quelle partie de votre pitch vous avez le plus de difficultés, etc. Par ailleurs, plus vous vous entraînerez, mieux vous maîtriserez votre discours et surtout, plus vous serez à l’aise.

6.     Donnez votre carte de visite

Cela peut sembler vieux jeux, mais la carte de visite reste indémodable. Plutôt que de galérer à échanger vos numéros, à rechercher vos profils LinkedIn, tendre votre carte de visite reste la solution la plus simple et la plus efficace.

De plus, ce simple geste, vous donne une image de vrai professionnel.

Alors ne vous trouvez plus d’excuse, de nombreuses plateformes vous permettent de personnaliser vos cartes de visites rapidement.

Lire également :